Mont-Banny et alentours

Le Domaine de Mont-Banny est situé au cœur du Tardenois, dans le département de l’Aisne, à mi chemin entre Fismes et Fère-en-Tardenois, à une vingtaine de minutes de Reims.

Traversant des villages  encore composés de longères anciennes les routes qui vous conduisent au Domaine de Mont-Banny vous mènent sur des terres authentiques.

Ici les cultures de betteraves, les champs de moutarde ou de colza sont  encore naturellement accompagnés de friches, de boqueteaux et de bois qui offrent un couvert idéal et un terrain rèvé pour la chasse au petit gibier dans toute sa diversité (en battues marchantes, en battues de haut vol ou devant soi).

Le relief vallonné de collines et talus offre de très beaux postes  pour les battues de haut vol, les oiseaux franchissant très souvent les lignes à plus de 50 mètres du sol.

A une vingtaine de minutes de Mont-Banny, les étangs de Beaurepaire où sont également organisées, avec mesure, des chasses aux canards et sauvagines  permettent aux chasseurs qui ont la chance d’y participer d’apprécier  tout le charme du Tardenois et de la vallée de l’Aisne.

NOUVEAU : LE PERDREAU AU PORTUGAL

Mont-Banny a sélectionné Vale de Manantio, un superbe territoire de chasse au perdreau situé entre Alqueva et Moura, à 1h30 de Lisbonne. Un biotope vallonné permet d’y organiser d’exceptionnelles battues de très haut vol, qui associées à la qualité de l’hébergement et de l’accueil font d’un séjour à Vale de Manantio un moment comme il en existe très peu.

EXCLUSIF : BATTUES DE GRAND GIBIER en forêt ouverte

La possibilité de chasser au bois, au sein d’un groupe d’amis constitué avec soin, dans une forêt ouverte et giboyeuse de 1300 ha est une occasion si rare qu’il se pourrait bien que cela soit une première.

Mont-Banny dispose de 4 journées de battues aux Bordes Lantages. Ces battues sont réservées pour des groupes de 25 chasseurs. Le plan de tir sanglier est illimité dans le respect des consignes en cours pour les laies. 2 biches et 1 daguet peuvent également compléter le tableau de la journée.

Chasse à l'arc à la journée

À DÉCOUVRIR : LE SANGLIER À L’ARC À BEAUREPAIRE

Suite à la colonisation et au fort accroissement d’une population de sangliers, un nouveau type de chasse vous est proposé aux Étangs de Beaurepaire : la chasse à l’affût à l’arc.

Une chasse exigeante, sportive, noble et silencieuse, idéale pour respecter la quiétude des lieux et préserver la tranquillité des canards.

La riche vie de tous les hôtes des Étangs de Beaurepaire y offre assurément un cadre naturel sans égal pour votre prochain rendez-vous avec la bête noire.

Le lodge de Chasse

Le lieu de rendez vous et de restauration du Domaine de Mont Banny est une Longère du 19éme siècle, habitation rurale, typique de la région du Tardenois.

La pièce où se tient le repas peut accueillir jusqu’à 25 convives.

La restauration est organisée selon votre choix, un bar est à votre disposition ainsi qu’un frigo et une cave à vins pour les boissons que vous et vos amis souhaitez amener.

Un feu à l’âtre réchauffe l’atmosphère lorsque les jours sont frais ou pluvieux.

Les hôtes de Mont-Banny

Pascal Paulmier est à l’origine des chasses du Domaine de Mont-Banny et des Étangs de Beaurepaire. Ancien éleveur de perdreaux et de faisans, il complète son expérience de l’organisation des journées de chasse par une très bonne connaissance des gibiers proposés.

Xavier Rabbe a récemment rejoint Pascal Paulmier après plusieurs années passées aux commandes d’un premier territoire de chasse au petit gibier. Xavier Rabbe apporte au Domaine de Mont-Banny une touche supplémentaire de convivialité et partage avec Pascal Paulmier le plaisir d’organiser des journées toujours plus enthousiasmantes tant par la diversité des conditions de tir que par la variété des lieux où se déroulent les battues.

Les chiens de chasse

Les chiens en charge du succès des journées de chasse du Domaine de Mont-Banny sont des springers. Ils font merveille aussi bien lors des chasses sur le sec, en plaine et en forêt que lorsqu’il s’agit d’aller récupérer des canards en nageant.

Parce que la chasse est aussi une passion qui se partage avec son chien, les vôtres (chiens d’arrêt, de levée ou retriever), sont aussi les bienvenus, leur bonne éducation leur interdisant de nuire à l’organisation générale et au plaisir de tous.